LE CINÉ

LES VIEUX FILMS

J’ai très trop longtemps été réticente à l’idée de visionner un film dont la date de sortie remontait à plus de vingt ans. Le mythe du film en noir et blanc tirant sur la longueur et dont le jeu des acteurs laissait à désirer s’est malheureusement développé dans mon esprit et n’a pas eu envie de le lâcher durant plusieurs années. La raison? Sûrement une ou deux mauvaises expériences malencontreuses qui m’ont fait généraliser sur le sujet.

HEUREUSEMENT mon amour pour les comédies musicales m’a permis de voir au-delà de mes préjugés. C’est le seul genre pour lequel j’étais prête à faire une exception. Grease, West Side Story, Chantons sous la pluie, Les Demoiselles de Rochefort… Tant de long-métrages qui sont loin d’avoir été conçus dans les années 2000 et que j’ai pourtant visionné à bien trop de reprises pour pouvoir les compter. Alors j’ai compris qu’il était peut-être temps de réviser mon opinion et c’est tout doucement qu’une certaine curiosité s’est développée quant aux oeuvres que j’avais longtemps refusé de découvrir.

Depuis, je tente de rattraper mon retard en partant à la recherche de merveilles ciné qui sauront me faire regretter mes anciennes habitudes. Et puis je me suis dit que je n’étais sûrement pas la seule à avoir vu les choses de cette manière et que pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient transformer leur vision du ciné d’autrefois, il pourrait être sympa de savoir par où commencer. Vous trouverez ci-dessous une sélection de trois films découverts il y a moins d’un an, qui malgré leur vieil âge ont su conquérir mon coeur et me faire passer un très très bon moment.

La mélodie du bonheur (The Sound of Music) – 1965

Autriche, Seconde Guerre Mondiale. Marie se prépare à devenir nonne quant son abbaye l’envoie travailler en tant que gouvernante au sein d’une riche famille. Les enfants sont nombreux et farceurs, le père est veuf et sérieux, mais la nouvelle arrivante tente par ses mots et son penchant pour la chanson de se faire une place. 

Et une comédie musicale de plus dans mes oreilles, une! Une bande-originale plus que chouette, de jolis paysages, une histoire sympa et une Julie Andrews qui pèse vraiment beaucoup suffisent à combler mon coeur.

Sueurs froides (Vertigo) – 1958

Scottie est un ex-flic dont la mission qui a causé son retrait du métier l’a particulièrement marqué. Malgré l’arrêt de son activité, un ami lui demande d’enquêter sur le comportement de sa femme qui semble développer un trouble de la personnalité…

Un thriller parfaitement rythmé qui m’a initiée au cinéma d’Alfred Hitchcock. Ma fascination pour les films du réalisateur ne fait je crois que commencer…

L’Odyssée de l’African Queen (The African Queen) – 1951

1915, Afrique Occidentale. Charlie et Rose ont peu en commun. Lui est coursier, elle missionnaire. Il est grossier, elle excessivement sage. Mais les circonstances font qu’ils se retrouvent en tête-à-tête à bord d’un même bateau pour fuir les allemands qui attaquent le territoire. Le début d’un périple non sans obstacles. 

Cette récente découverte a je dois dire d’abord failli me perdre. Mais les dix premières minutes passées, j’ai su apprécier cette romance parfois comique parfois tragique et attendre impatiemment le dénouement du périple.

Et vous, êtes-vous amateurs de vieux films? Quels sont ceux qui vous ont marqué?

À très vite,

 

Apolline

Publicités

0 comments on “LES VIEUX FILMS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :