LES CONSEILS

MISSION RECHERCHE D’EMPLOI

Plus imprévisible que la météo en Angleterre, plus périlleux qu’un trek en plein désert, plus intense qu’un marathon sans entraînement… TROP SYMPA LA RECHERCHE D’EMPLOI.

Alors je ne veux pas dégrader cette activité ma foi fort sympatique – qui t’apprendras d’ailleurs plein de belles valeurs telles que la patience, la ténacité ou la constance. Mais sa pratique quelque peu intensive ces dernières semaines m’a permis d’identifier des petits trucs qui pourraient possiblement faciliter la tâche à toute personne susceptible d’être prochainement confrontée à ce type de démarches (qu’il s’agisse d’une alternance, d’un stage ou d’un boulot).

Préparer sa recherche en amont. Je parle au vu de mes expériences perso, mais il n’y a je trouve rien de pire que de faire 36 choses à la fois. C’est à dire qu’il me semble important de fonctionner par étapes, pour cadrer sa recherche et ne pas se perdre dans une multitudes de tâches différentes. Entre l’identification des offres, l’écriture de lettres de motivation, l’envoi d’un premier courrier puis l’éventuelle relance, je vous assure que c’est très rapidement qu’on se retrouve noyé par l’interminable liste de choses à faire. Et pour commencer du bon pied, je conseillerais de rassembler avant toute démarche un nombre assez important de contacts que vous solliciterez par la suite. Il s’agit ici de se constituer un stock d’une quinzaine de structures qui correspondent à vos attentes et qui vous éviteront de paniquer lors des premiers jours de recherche. Pendant toute la durée de votre quête au job et dès que vous épuisez votre liste, prenez un temps pour l’actualiser en vous appuyant sur des sources d’offres d’emploi qui vous semble pertinentes. L’avantage c’est que ça vous permettra d’éviter toute candidature impulsive, et d’aller directement à la phase rédaction de lettre de motivation lors de vos sessions de recherche.

IMG_5079Mettre en place un tableau de suivi. Cet outil est devenu mon meilleur pote récemment. Sous Excel ou tout autre logiciel similaire, créez un tableau qui vous servira de référence tout au long de vos recherches. Son contenu variera selon la manière de fonctionner de chacun mais le mien contient globalement le nom de la structure, la nature de son activité, son site internet, ses coordonnées, la raison de l’intérêt que je lui porte, la date d’envoi de ma candidature et un résumé de sa réponse s’il y en a eu une. J’intègre aussi un code couleur qui me permet d’avoir un aperçu global de mon avancée – je surligne en jaune si j’ai envoyé le premier email, en rouge si la réponse est négative, en orange si elle n’est pas en mesure de me donner une réponse pour le moment et en vert si (par miracle) elle est plutôt favorable à ma demande. C’est tout con mais lorsque la période de recherche s’étend sur plusieurs mois, c’est un moyen de se repérer sans avoir à fouiller pendant trente ans dans son historique d’emails et de personnaliser ses relances en remettant des dates exactes sur les échanges passés.

Instaurer un rythme (et s’y tenir). Il me semble important de mettre en place une démarche progressive. Parce qu’on pourrait facilement passer des journées entières à faire des recherches (journées qui au passage peuvent s’avérer démotivantes parce que ces demandes auront rarement des réponses immédiates), il vaut peut-être mieux se préparer un plan sur le long-terme. Si possible, démarrez votre quête suffisamment en avance pour ne pas que votre vie se voit envahie par celle-ci. Par exemple, arrêtez vous sur deux envois par jour et une relance – ça peut paraître peu mais l’impact sur votre moral sera franchement positif comparé à un acharnement ponctuel. J’ai pour ma part créé un autre tableau qui comporte mes objectifs quotidiens (candidature 1/candidature 2/relance) et que je coche au fur et à mesure des tâches réalisés. Il m’aide à me repérer dans le temps et à aborder mon avancée de manière positive.

Se créer un dossier pour avoir les ressources nécessaires à portée de main. Parce qu’on a envie d’optimiser le temps qu’on passe sur chaque candidature, il peut être pratique de rassembler en un seul endroit l’ensemble des choses dont vous aurez besoin. J’ai pour ma part créer sur le bureau de mon ordi un dossier avec mes CV anglais et français, les liens de sites pertinents à consulter régulièrement et mes candidatures en cours. Une fois envoyées, je les déplace dans un autre dossier où se trouvent mon tableau de suivi et les archives des candidatures passées. C’est tout con mais ça évite par exemple de devoir fouiller dans son bordel numérique à chaque reprise et d’ainsi être un peu plus efficace.

mission recherche d'emploi/Apolline Hermelin-Mainguy

Note à moi-même : respirer, se calmer et attendre tranquillement qu’une réponse positive me tombe sur la tête.

À très vite sur le blog,

Apolline

Publicités

0 comments on “MISSION RECHERCHE D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :