LE CINÉ

LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT

Il y des films qu’on aime, qu’on regarde une fois, deux fois, puis dont on se lasse. Et il y a ceux qui même après des années continuent à faire vibrer nos petits coeurs. Ceux qui malgré les visionnages ne perdent pas de leur magie et gagnent même en valeur.

Dans mon coeur à moi, il y a Les Demoiselles de Rochefort.

Les Demoiselles de Rochefort, c’est un film musical réalisé par (le grand) Jacques Demy sorti dans les salles françaises en 1967. Il raconte le parcours de Delphine et Solange, des jumelles respectivement profs de danse et de solfège, qui se rêvent quittant leur province natale pour tenter leur chance à Paris.

C’est un film qui depuis mon enfance est toujours un peu avec moi, et restera toujours un peu spécial.

Les raisons?

Michel Legrand en est le compositeur. « Nous sommes deux soeurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux, mi fa sol la mi ré ré mi fa sol sol sol ré do », c’est à lui qu’on le doit! C’est aussi lui qui a arrangé la majorité des films de Demy, et plus généralement il a joué un rôle fou dans la musique au cinéma. Dans Les Demoiselles de Rochefort, la musique est le fil conducteur de l’histoire. Les événements forts étant chantés, il y a environ 17 titres où les paroles servent de dialogue et font avancer l’intrigue. Alors avoir une telle pointure pour mener la danse, ça ne peut que rendre l’oeuvre plus belle. Ça aboutit ainsi à des titres incroyables, tant impactants qu’addictifs, dont les paroles vous resteront en tête pour un long moment.

Il m’a initié aux comédies musicales. Il m’a donné envie de chanter, de jouer la comédie, et a chez moi provoqué un vrai amour des films musicaux. Le genre d’amour qui te mène à développer des obsessions pour tout Mamma Mia, West Side Story ou Les Chansons d’Amour par exemple (stoppez-moi). Ce n’est pas rare que je rencontre des gens n’adhérant pas à ce genre. Et pourtant. Je le trouve singulier et offrant énormément de possibilités quant à la conduite d’intrigues. En mêlant jeu d’acteur, chant et danse, j’ai en effet le sentiment que les manières de s’exprimer changent du tout au tout, que les rapports entre les personnages peuvent être amenés tout autrement.

C’est coloré. Même si la musique, ce n’est pas votre truc, visionnez le rien que pour son esthétisme. Avec de tels costumes et une ville aussi photogénique que Rochefort (la fan obsessionnelle que je suis est allée la visiter et promis juré c’est aussi très très beau en vrai), la coordination de l’ensemble est particulièrement bien exécutée. Les couleurs sont percutantes et choisies à la perfection, elles participent à faire de l’oeuvre le « feel-good movie » par excellence. Et même après des années, il parvient à chaque reprise à me procurer une grosse vague de bonheur.

Les acteurs. Les pas de danse de Gene Kelly (Chantons sous la pluie) , la douce voix de Danielle Darrieux (8 femmes), la prestance de Catherine Deneuve (Peau d’Âne) ou encore le charme de George Chakiris (West Side Story)… Qu’elles soient françaises ou américaines, les personnalités sur lesquelles s’est arrêté Jacques Demy pour représenter ses personnages n’auraient pas pu être mieux choisies. On s’y attache, on y croit, on a envie de les suivre plus loin encore.

J’ai vraiment cru que je ne trouverais jamais un film comme celui-ci. L’époque peut-être, qui semble ne plus offrir à voir de tels travaux. Et puis, Damien Chazelle est venu à mon secours. Ce n’est pas un hasard si La La Land a conquis mon coeur à ce point : grand admirateur du travail de Demy, le réalisateur a confié avoir rendu hommage au film de 1967 notamment dans sa scène d’ouverture qui intègre des couleurs, des sonorités et un dynamisme similaire celles des Demoiselles.

Un chef d’oeuvre intemporel, beau et impactant à regarder encore et encore…

À très vite sur le blog,

Apolline

 

 

Publicités

0 comments on “LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :